vendredi 8 mars 2013

[Vidéo] Entretien avec Jean Robin (Février 2013)

Nous avons été interrogés par Jean Robin en début février 2013 à propos de notre engagement sur les questions européennes et sur nos travaux sur la loi de 1973 (1).

Merci à lui de nous avoir permis de dire ce que nous avions à dire !



Notes :
(1) Magali Pernin et Lior Chamla, Idées reçues sur la loi de 1973, 10 mars 2012 : http://www.theorie-du-tout.fr/2012/03/loi-1973-rothschild.html

7 commentaires:

  1. Merci pour votre honnêteté intellectuelle: je vous suis sur mon blog http://brubois.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  2. Je me lance dans le grand bain de la dissidence avec ma conférence sur le thème "l'industrie pornographique, une instigation juive ?" :
    http://youtu.be/YHh_dQxG4C0
    cdmt.

    RépondreSupprimer
  3. La "dissidence" c'est le bon mot en effet -_-

    On se parlera sur le TS.

    RépondreSupprimer
  4. Je vous découvre via cette vidéo, et bien bravo!

    Ca faisait longtemps que je cherchais un point de différent sur cette Loi, et je trouve ça très pertinent.

    Et en tant qu'amateur de François Asselineau, je suis comblé ;-)
    (Je lui ai d'ailleurs envoyé votre vidéo, je ne sais pas si vous même l'avez fait)

    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  5. Concernant l'article 19, il me semble que même si c'est mentionné on n'accorde pas l'attention nécessaire à la non souveraineté parlementaire, qui gomme une part du bémol que le 19 apporte au 25. Et la suite des conventions confirme cette impression.


    Il est pertinent de pointer la faiblesse du débat public sur la création monétaire. Car c'est bien là que réside le plus étrange de l'abandon de la souveraineté publique. L'effort doit être porté su ce thème.
    Le simple examen de l'extrême faiblesse de la masse de monnaie fiduciaire en circulation, comparée à la dette des états de l'UE, ne peut qu'indigner.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour.

    A vérifier, mais Marine Le Pen en 2012, a dit que sur 1700 milliards de dette, 1400 sont dus aux intérêts de la dette. D'autres sites sont plus précis, je donne un lien plus bas.
    Donc c'est bien le financement de l'Etat avec intérêts sur les marchés financiers qui aggrave considérablement la dette.
    http://www.dailymotion.com/video/xov3ag_sortir-de-la-dette-marine-le-pen-jean-luc-melenchon-nicolas-dupont-aignan-chez-ruquier_news
    http://celluledecrise.owni.fr/2011/04/08/dette-publique-interets-illegitimes/
    Cordialement,

    Jérôme

    RépondreSupprimer
  7. Indépendamment des traitements quotidiens oraux ou futurs administrés par voie injectable, ceux-ci nécessitent des visites de soins de santé pour les médicaments et une surveillance de la sécurité et de la réponse. Si les patients sont traités suffisamment tôt, avant que beaucoup de dommages au système immunitaire ne se soient produits, leur espérance de vie est proche de la normale, tant qu'ils continuent à recevoir un traitement efficace. Cependant, lorsque les patients arrêtent le traitement, le virus se rétablit à un niveau élevé chez la plupart des patients, parfois associé à une maladie grave, car je suis passé par là et même par un risque accru de décès. Le but de «guérir» est en cours mais je crois toujours que mon gouvernement a fabriqué des millions de médicaments ARV au lieu de trouver un traitement. pour la thérapie et le suivi continus. Les ARV seuls ne peuvent pas guérir le VIH, car parmi les cellules infectées se trouvent des cellules mémoires CD4 de très longue durée et peut-être d'autres cellules qui agissent comme des réservoirs à long terme. Le VIH peut se cacher dans ces cellules sans être détecté par le système immunitaire de l'organisme. Par conséquent, même lorsque l'ART bloque complètement les cycles d'infection ultérieurs des cellules, les réservoirs infectés avant l'initiation du traitement persistent et, à partir de ces réservoirs, le VIH rebondit si le traitement est arrêté. "Guérir" pourrait signifier un traitement d'éradication, ce qui signifie débarrasser complètement le corps du virus du réservoir ou un traitement VIH fonctionnel, où le VIH peut rester dans les cellules du réservoir mais le rebond à des niveaux élevés est empêché après une interruption du traitement. croit qu'il y a un espoir pour les personnes souffrant de cancer, le VIH, le sida, l'herpès, le diabète, l'hépatite, j'ai lu sur lui en ligne comment il guérit Tasha et Tara alors je l'ai contacté sur drituaherbalcenter@gmail.com crois moi c'était facile j'ai bu son phytothérapie pendant deux semaines et j'ai été guéri juste comme ce n'est pas le Dr Itua un homme merveilleux? Oui il l'est! Je le remercie tellement si je vais vous dire que si vous souffrez de l'une de ces maladies, contactez-le, il est gentil.

    RépondreSupprimer