vendredi 8 avril 2011

[Billet] Chronique Transatlantique #12 : Le plus grand changement ... En douceur

La Théorie du Tout décortique aussi la revue
Freedom & Union, aujourd'hui : Comment Angela
Merkel pourrait avoir changé la face du monde, "d'une
manière silencieuse
"
Alors, je le redis ... Vous vous interrogez sur les relations entre l'Union Européenne et les Etats-Unis ? Ce billet pourrait [fort] bien vous intéresser !

Nous allons comprendre aujourd'hui comment Angela Merkel pourrait avoir changé la face du monde "d'une manière très calme". 
Nous nous basons sur une source unique : Freedom & Union, la revue éditée par le Streit Council for a Union of Democracies (1), ce think tank transatlantiste qui prône, sous l'impulsion de son inspirateur, Clarence Kirschmann Streit, une Union Transatlantique, et ce, depuis 1939, année de sortie de son livre Union Now

Le numéro en question est téléchargeable gratuitement sur le site du Streit Council (2).


2007, une grande année pour l'Atlantisme

Professeur Ira Straus
Le premier article (page 4) est écrit par le Professeur Ira Straus (3), ancien fondateur et coordinateur du Committee on Eastern Europe and Russia in NATO (CEERN (4)), ONG qui milite dans les années 1990 pour l'intégration au sein de l'OTAN des anciennes républiques soviétiques et de la Russie. Il fut aussi directeur exécutif de l'Association pour Unir les Démocraties (5), organisme créé par Clarence Streit en 1940. 
"Le nouveau Président Français et la  Chancelière d'Allemagne ont amené de nouvelles initiatives pour raviver l'Atlantisme."
Selon Ira Straus, les deux leaders pensent en termes d'Atlantisme. Sarkozy a donné un discours amical devant le congrès Américain, il a "offert une pleine réintégration Française dans l'OTAN" et a prôné l'Euro-Atlantisme avec une défense Européenne sérieuse.

Angela Merkel, elle, repris plus tôt dans l'année l'idée de former un espace économique commun, en harmonisant les régimes de régulation des deux côtés de l'océan, "une idée sur laquelle les Atlantistes ont travaillé depuis des années".

Même si tout le long de nos chroniques, le parlement ne cesse de parler de 2015 comme date pour ce marché commun, Angela Merkel a, selon l'auteur, "pris un engagement sur 15 ans pour former un marché commun atlantique"
Elle a donc établi le Conseil Economique Transatlantique. L'auteur explique aussi que le développement que suit actuellement l'intégration du marché transatlantique est un des points clés de l'atlantisme prôné par Clarence Streit qui considère, comme Monnet et Schumann pour l'Europe fédérale, qu'il faut passer par là pour arriver à une fédération.

La volonté de puissance au sein même de la philosophie Atlantiste

En harmonisant les réglementations entre
USA et UE, le CET créera "de facto
une régulation standard pour le monde
entier
"
Ira Straus rapporte que le Sénateur Bob Bennett (6), qui siégeait au Transatlantic Policy Network (7), think tank très influent en matière de trans-atlantisme, réunissant des députés et des hommes d'affaire des deux côtés de l'atlantique, a expliqué que "le nouveau Conseil Economique Transatlantique mettra en pratique l'harmonisation des régulations entres USA et UE, ce qui équivaudra à créer des standards pour 60% de l'économie mondiale, créant de facto une régulation standard pour le monde entier".

L'auteur raconte enfin comment l'oeuvre de Clarence Streit fut fondatrice du monde que nous connaissons aujourd'hui : C'est une décennie après le début de son combat pour l'Union Transatlantique, qu'inspirés par celui-ci, les officiels du Departement d'Etat William Clayton et Theodore Achilles ont initié le Plan Marshall et l'OTAN, posant les bases pour la naissance de l'Union Européenne, l'OCDE, et le G8. "Depuis ce temps, l'intégration a continué, même si ce fut le plus souvent de manière invisible".

Sénateur Bob Bennet
C'est à la page suivante de la revue que l'on peut lire un article de ce fameux Sénateur Bob Benett. Il rend hommage à la volonté de Merkel de relancer la relation transatlantique et de créer un marché sans barrières entre UE et USA. Il explique que ce n'est pas un Accord de Libre Echange, et qu'il faut même éviter de le nommer ainsi, au vu de la mauvaise image dont souffre cette notion.

Les accords de libre échange se fondent sur l'abaissement des barrières douanières, or l'auteur estime qu'il n'en reste plus beaucoup entre UE et USA et qu'on ne devrait donc pas se concentrer là dessus, mais plutôt sur les réglementations qui sont différentes. 
Il prend alors l'exemple grâce auquel tout lecteur sera d'accord avec lui : Pour vendre une voiture aux USA et dans l'UE, il faut la crasher deux fois, une fois pour voir si elle répond aux standards US, une autre pour voir si elle répond à ceux des européens. 

Bien entendu, le cas choisi peut faire sourire, mais comment pourrait-on nous accorder sur un sujet comme les OGM par exemple ?

Comment Angela Merkel a peut-être changé le monde "d'une manière très silencieuse" ?

José Manuel Durao Barroso, Angela Merkel et
George W. Bush, le 30 Avril 2007
C'est pendant sa présidence tournante du Conseil Européen de 2007 qu'elle pris comme principales initiatives de relancer la relation transatlantique et d'abaisser significativement les barrières non tarifaires (de supprimer les différences entre les régulations US et Européennes). L'auteur s'amuse de voir qu'elle propose de les abaisser à 25%, sans comprendre comment donner un chiffre pour les différences de régulation. Elle n'a pas seulement été à l'initiative, elle a aussi réussi à faire en sorte que les deux pays qui prendraient la présidence tournante après elle continueront sur la lancée transatlantique.

En poussant pour la création du Conseil Economique Transatlantique et pour l'Accord Cadre pour la promotion de l'intégration transatlantique, Angela Merkel, représentant l'ensemble du Conseil, a créé un organisme dont le but est d'abaisser les différences de régulation entre les deux zones. Sans que personne n'en parle dans les grands médias, et sans que personne n'y prête finalement attention.
Et pourtant, cet acte à priori anodin pourrait bientôt être, selon l'auteur, "la plus importante chose qui a affecté le commerce mondial, et ce, de manière silencieuse."
Pourquoi ? Parce que comme expliqué maintes fois, l'économie euro-atlantique représente 60% de l'économie mondiale, et donc le plus gros marché du monde. Or si vous voulez vendre vos produits sur un tel marché, vous allez devoir adapter vos standards aux siens. 
"Si vous voulez vendre des voitures dans des marchés qui comprennent 60% du PIB mondial, et que ces marchés sont arrivés à un standard commun, cela devient de facto le standard mondial, sans se soucier de ce que toutes les autres parties auront à dire."
C'est donc la mission du CET que de travailler à la réduction des différences de réglementations de manière à arriver à ces standards euro-atlantiques uniques, qui s'imposeront au monde entier.

C'est comme cela qu'Angela Merkel, et avec elle 27 chefs d'états, a peut-être posé la première pierre d'une domination réglementaire de l'occident sur le monde via l'accélération de la coopération réglementaire entre Union Européenne et Etats-Unis.

Notes : 
(1) La Théorie du Tout, Clarence Kirschmann Streit, le père du fédéralisme transatlantiquehttp://theorie-du-tout.blogspot.com/2010/11/clarence-kirshmann-streit-1896-1986.html, par Samy
(2) Site du Streit Council for a Union of Democracies, Revue Vol. II, No. 2, Fall 2007 : US, EU Agree to Form Unified Transatlantic Markethttp://streitcouncil.org/index.php?page=vol-ii-no-2-fall-2007-us-eu-agree-to-form-unified-transatlantic-market
(3) The Globalist, Description de Ira Straushttp://www.theglobalist.com/AuthorBiography.aspx?AuthorId=607
(4) Site web du Committee on Estern Europe and Russia in NATO, Bringing Eastern Europe and Russia into NATOhttp://www.fas.org/man/nato/ceern/beern00.htm
(5) Site web de l'Association to Unite Democracies, Historyhttp://iaud.org/index.php?page=history
(6) Page Wikipédia du Sénateur Bob Bennett : http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Bennett
(7) Site web du Transatlantic Policy Network : http://www.tpnonline.org/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire