vendredi 4 juin 2010

[Blog] Flore Vasseur : Rumeurs, rumeurs du Bilderberg 2010

Hier, dès l’aube, nous avons campé devant le 1er check point dans l’attente d’apercevoir les participants au Bilderberg 2010 à leur arrivée. Nous n’avons vu que des « bossos des escadras », des agents sur les dents déguisés en garde de camping (véridique) et quelques limousines, vides, conduites par des hommes derrière des lunettes noires. Daniel Estulin, un journaliste canadien connu pour son travail d’enquête sur le Bilderberg, est arrivé en milieu de journée.
Il a été assailli par les journalistes présents. Ils étaient à cran de ne rien à avoir à se mettre sous les dents. Il a été insulté par les militants anti-conspirationistes dont il fustige les thèses. D. Estulin semblait gonflé à bloc après son intervention au Parlement Européen puis par les 20 interviews enchainées au pas de course. En pré-promo pour son nouveau livre « conspiracion octopus » (sortie le 15/08), une organisation secrète encore plus puissante que le Bilderberg, mieux informé que quiconque, il était à Sitges comme dans son royaume. Il a livré ses « insider infos ». Reste à vérifier la source et de faire bon usage de la distance nécessaire (mais laquelle ?). Les listes qui suivent sont donc à prendre avec des pincettes. A l’agenda de l’édition 2010 du Bilderberg, Il y aurait 10 points (personnellement, je ne vois pas comment ils peuvent dérouler ce programme en 3 jours, d’ailleurs, je n’en liste que 8)) :
  • L’Espagne, sa dette, son devenir. A ce sujet Zapatero aurait prononcé le discours d’ouverture sur la bonne santé et les perspectives de son pays. L’assistance aurait balayé son plan d’un revers de main, condamnant l’Espagne au Sirtaki.
  • La Grèce, sa dette, son devenir : comment endiguer le risque de contamination du soulèvement populaire
  • Nos institutions nous permettent-elles de bien gérer et de résoudre la crise ?
  • L’Euro
  • L’Irak
  • L’Iran
  • Comment quitter l’Afghanistan sans lâcher son opium
  • Et enfin (mais je ne suis pas sure d’avoir bien compris) : la réduction de la population mondiale par la famine et le Nucléaire. Pour Estulin, le projet du Bilderberg serait la survie de la planète (et donc des puissants) par le retour de Malthus et du Nucléaire.
Parmi les participants français à l’édition, il cite : Henri de Castries, B. Kouchner, C. Lagarde, DSK, Trichet. De fausses listes circulent sur internet (notamment une reprenant les noms des participants de 2009 mélangés à quelques noms de ministres espagnols : méfiance ! ). La plus crédible est probablement celle-ci :http://periodismohumano.com/sociedad/club-bilderberg-la-mayor-concentracion-de-poder-se-reune-en-privado-en-espana.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire