samedi 24 avril 2010

La proximité des groupes politiques Européens

Le parlement européen voit dans son enceinte des majorités "Soviétiques" ! On pourrait presque croire à un parti unique dans certains cas. 
C'est en tout cas ce que rapporte une étude sur les votes au parlement européen : Droite et Gauche votent de la même manière. Selon cette étude, la gauche et la droite ont voté, sur l'année 2008, 97% des dispositions ensemble (1).

De plus, on peut constater jour après jour grâce à des outils innovant les tendances au sein du Parlement Européen : Découvrez VoteWatch.eu (2) ...
Etude réalisée par Jan Å Johansson, chercheur en Sciences politiques (Stockholm & Bruxelles) 
3 mai 2009 
  • Votes pour lesquels le PPE-DE et le PSE étaient endésaccord lors du vote final (vote par appel nominal) en 2008 
  • Concernant les 535 votes finaux par appel nominal de 2008 
Les 535 votes finaux par appel nominal étaient répartis de la manière suivante entre processus de prise de décision et déclarations: 
126 procédures de codécision, première lecture, 
1 procédure de codécision, troisième lecture, 
8 procédures d’avis conforme, 
29 procédures budgétaires ou procédures en vue de contrats interinstitutionnels, 
30 procédures de décharge, 
116 procédures de consultation, 
8 dispositions relatives au règlement intérieur du PE, dont 3 procédures relatives à l’immunité,
217 initiatives propres ne relevant pas de la procédure législative (sur un total de 212 affaires, dont une affaire pour laquelle le vote par appel nominal concernait deux résolutions différentes émises par les groupes, ainsi qu’une affaire pour laquelle le vote par appel nominal concernait cinq résolutions différentes émises par les groupes). 
Synthèse 
1/ Lorsque les groupes PPE-DE, PSE et ADLE ne sont pas parvenus à un accord sur une affaire lors du vote final, les groupes étaient souvent divisés intérieurement. 
2/ Pour 28 votes par appel nominal sur 535 (5 %), pour les votes finaux de 2008, les groupes PPE-DE, PSE et ADLE n’ont pas pu parvenir à un accord. Mais les 28 votes par appel nominal ne concernaient que 23 affaires puisque, pour deux de ces affaires, il y a eu plusieurs votes par appel nominal concernant diverses résolutions émises par les groupes. 
3/ Les deux grands groupes politiques PPE-DE et PSE n’ont été en désaccord que pour 18 votes par appel nominal sur 535 (3 %), pour les votes finaux de 2008. Pour 7 de ces 18 votes par appel nominal, un des groupes a néanmoins choisi de s’abstenir lors du vote final et, dans un huitième cas, un groupe n’a pas voté du tout. Il reste 10 votes par appel nominal sur 535 (1,9 %), pour lesquels le PPE-DE et le PSE ont donc été en totale opposition et ont enfreint le principe du consensus au sein du PE. 
4/ Sur les 23 affaires pour lesquelles il y a eu un désaccord entre les trois grands groupes politiques, 18 affaires relevaient de l’initiative propre et non de la procédure législative (il ne s’agissait donc que de l’expression d’un souhait), trois de la procédure de consultation (en principe, également une simple déclaration au Conseil), et deux affaires relevaient de la procédure de codécision en première lecture. 
5/ Les 10 votes par appel nominal pour lesquels le PPE-DE et le PSE ont été en désaccord concernaient neuf affaires. Sur ces neuf affaires, sept relevaient de l’initiative propre et non de la procédure législative (il ne s’agissait donc que de l’expression d’un souhait), une de la procédure de consultation (en principe, également une simple déclaration au Conseil), et une de la procédure de codécision en première lecture (un rapport relatif aux règles communes et traitant des normes et procédures communes concernant le retour des ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier). 
Le groupe démocrate chrétien/conservateur (PPE-DE) et le groupe socialiste (PSE) sont donc parvenus à un "compromis" dans 97 % des 535 votes par appel nominal, parmi les votes finaux qui ont eu lieu au Parlement européen en 2008.
La seule chose qui me dérange réellement est que je n'ai pas trouvé ce rapport. Par contre il existe un outil des plus pratiques : VoteWatch.eu, qui enregistre et publie tous les votes du parlement Européen, et permet d'en tirer des statistiques.

Que découvre-t-on grâce à ce bel outil (Merci Internet) :

Prenons pour référence le PSE (Parti Socialiste Européen), et souvenons nous de l'opposition farouche de la gauche aux gens de droite lors des multiples échéances européennes. Souvenons nous des débats houleux où l'on a l'impression que ces deux partis sont vraiment très différents ! Dans les actes, il n'en est rien :
Les socialistes (PSE) ont voté 68% des lois conjointement avec la droite (PPE) tous domaines confondus

On pourrait me dire que sur un large nombre de sujets, entre la culture, l'agriculture etc, cela est compréhensible, mais que la différence entre gauche et droite doit se faire au niveau économique plutôt. Pensez-vous ?! Êtes vous prêt ?

Les socialistes (PSE) ont voté 73% des lois conjointement avec la droite (PPE) dans le domaine de la politique économique de l'Union Européenne

Deux possibilités : Soit l'UMP se fout de la gueule des gens de droite, et adopte en fait des positions très socialistes, interventionistes etc. Soit c'est l'inverse, et le PS Français vote des résolutions très "droitardes", qui correspondent aux attentes de l'UMP. Dans les deux cas, cela reste pour le moins inattendu, scandaleux.

(2) VoteWatch.eu, outil de statistiques http://votewatch.eu/index.php


Aucun commentaire:

Publier un commentaire